La métaphore biologique et spirituelle de l’arrivée d’une intelligence artificielle générale

La métaphore biologique

L’homme, comme de nombreuses autres espèces est dépendante de symbioses. Les bactéries qui sont contenues dans notre corps décomposent les glucides que nous ne pourrions pas digérer autrement. Une dépendance entre des formes de vie de tailles non comparables et pourtant bien essentielles. L’homme et la technologie peuvent-ils vivre en symbiose et exclure la compétition ? La métaphore biologique permettrait de considérer l’homme et les futures machines intelligentes comme deux espèces vivantes en communauté. Les deux sont mouvantes et des jeux subtils de dépendance se tissent entre les deux.

Eden avant la chute le deni une intelligence artificielle perez charles

Au-delà de la biosphère : la noosphère

Si l’analyse de la biosphère nous inspire une réalité possible de nos relations avec la machine intelligente, il convient désormais de voir plus loin et plus haut. La symbiose dont nous avons parlé pourrait prendre la forme d’une noosphère chère à Pierre Teilhard de Chardin. Nous retrouvons dans les écrits du prêtre jésuite, scientifique et philosophe, ce concept fort rendu d’actualité.

Eden avant la chute le deni une intelligence artificielle perez charles

--

--

Professeur associé à la paris school of business. Docteur en science de l’information. Auteur sur les nouvelles technologies.

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
charles perez

charles perez

Professeur associé à la paris school of business. Docteur en science de l’information. Auteur sur les nouvelles technologies.